HfjUYbxITcRz6xUxub5e

Les différentes aides lors d’un maintien à domicile

Le maintien à domicile (MAD), est l’ensemble des moyens mis en œuvre pour qu’une personne en perte d’autonomie puisse rester à son domicile. C’est encore lorsqu’une personne âgée choisit de rester chez elle plutôt que d’entrer dans un établissement spécialisé (maison de retraite, EHPAD). Le maintien à domicile s’est largement développé au cours de ces dernières années, particulièrement en France. Des aides : humaines, matérielles et financières ont été mises en place par l’Etat et les proches. Elles visent à faciliter le maintien à domicile des personnes âgées et surtout, leur permettre de garder leur indépendance et leur autonomie. 

Les aides humaines

Lorsqu’une personne âgée et dépendante peu importe le degré, fait le choix de rester dans son domicile, le besoin d’une assistance régulière se pose. Les proches font recours à des professionnels, des personnes aptes dans ce genre de situation. Leur objectif c’est de soulager les besoins de la personne âgée au quotidien. En plus, sur ce site, elles proposent également plusieurs types de services liés aux tâches quotidiennes et aux activités sociales. Ce sont : 

Les aides à domicile, les aides ménagères. Elles sont encore appelées assistantes de vie, auxiliaires de vie. Elles aident à domicile en faisant le ménage, le repas, la lessive. Elles aident la personne âgée à se lever, à se laver, à s’habiller, à se nourrir. Elles les aident dans les sorties, s’occupent des démarches administratives, elles les accompagnent chez le médecin.

Les aides-soignants, les soins infirmiers, les soins palliatifs à domicile : ils contribuent à l’amélioration de l’état de santé de la personne âgée. Tant au niveau psychologique que physique. Elles le font en prodiguant des soins et des conseils.

 

Les aides matérielles

 Le fait de marcher, ou encore de monter les marches d’un escalier constitue un véritable défi pour les seniors en situation de dépendance. A cela s’ajoutent les difficultés d’accès dans certaines pièces de la maison. Il s’agit ici d’effectuer un ensemble d’aménagements afin d’éviter certains accidents domestiques comme la chute qui est souvent fréquente chez les personnes âgées. Chaque pièce du domicile est réaménagée, et est adaptée aux aptitudes de la personne dépendante. Qu’il s’agisse de la cuisine, de la salle de bain, de la chambre ou même des escaliers.

Les antidérapants sur les escaliers ou La pose d’un siège monte escaliers, facilite les déplacements de la personne âgée dans la maison. Pour les déplacements au sein de la maison, un déambulateur fait l’affaire. Il est parfait pour les personnes âgées qui ont des troubles de mobilité ou d’équilibre.  Dans la chambre, on installe un lit surélevé ou bien électrique. Les toilettes sont réaménagées avec la pose des barres de maintien des coudées à 135°. La pose d’une main courante au niveau des marches d’accès à l’entrée de la maison.

Les aides financières

L’Etat français a mis en place des mesures financières qui soutiennent les personnes âgées lors de leur maintien à domicile.

Il y a l’APA : c’est l’allocation personnalisée d’autonomie. Elle prend en charge les prestations d’aide à domicile, les aides techniques, les aménagements du logement. Mais sous certaines conditions, il faut avoir 60 ans ou plus, la personne âgée doit être soit un peu ou pas du tout autonome (raisons physiques ou mentales). Elle doit résider en France, elle doit déclarer son aide-ménagère puisque celle-ci est prise en charge par l’APA. Enfin, il est important d’indiquer tout changement de situation.

Il y a également une autre allocation simple attribuée toujours par l’Etat, et qui consiste en une aide financière ou en services ménagers. Elle a les mêmes conditions que l’APA. Il y a encore, l’aide sociale locale, elle vous fait bénéficier des repas à moindre coûts. A cela s’ajoutent : Les aides fiscales, les aides de caisses de retraite, les aides de complémentaires santé.

Conclusion

La perte des facultés physiques et intellectuelles à un certain âge contraint les personnes âgées à une assistance. Des aides diverses existent de ce fait, pour faciliter ce maintien à domicile et leur permettre de garder leur autonomie. Ce sont : les aides humaines, les aides financières et les aides matérielles.